Le gouvernement du Bénin accueille à Cotonou, du 4 au 6 juin, une réunion du Comité directeur du Partenariat pour le coton, une initiative visant à soutenir la participation des pays africains aux chaînes de valeur du coton. Il s’agit de la première fois que le Comité directeur s’est réuni en Afrique depuis que le projet a été lancé par Ngozi Okonjo-Iweala, Directrice générale de l’OMC, et Gianni Infantino, Président de la FIFA, à la treizième Conférence ministérielle, tenue en février 2024. Les participants, dont l’OMC, ont été informés des derniers progrès en date et ont discuté des prochaines étapes à suivre afin de parvenir à des résultats concrets pour les producteurs de coton.

Les participants à la réunion du Comité directeur multi-agences comprennent des représentants de la Banque africaine d’import-export (AFREXIMBANK), de Better Cotton Initiative (BCI), de Cotton made in Africa (CMIA), de la FIFA, de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), du Comité consultatif international du coton (ICAC), de la Société financière internationale (IFC), de l’Organisation internationale du travail (OIT), du Centre du commerce international (ITC), de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), de l’OMC et du coordonnateur résident des Nations Unies au Bénin.

Dans son discours d’ouverture, la ministre béninoise de l’Industrie et du Commerce, Mme Shadiya Alimatou Assouman, a souligné l’importance du secteur du coton pour le développement économique du Bénin et des autres pays du groupe Cotton-4 (Burkina Faso, Tchad et Mali). Elle a également reconnu l’important travail entrepris par l’OMC et la FIFA dans le cadre de l’initiative Partenariat pour le coton. En outre, elle a souligné la nécessité de transformer davantage de fibres de coton en textiles et a souligné qu’un soutien accru serait nécessaire de la part des partenaires clés.

Le Ministre Assouman a noté que la prochaine Journée mondiale du coton devrait se tenir au Bénin en octobre 2024 et a salué la collaboration du Partenariat pour le coton dans la préparation de cet événement.

Dans son discours d’ouverture, le Conseiller principal du Directeur général de l’OMC, M. Stephen Fevrier, a réaffirmé le soutien indéfectible de la DG Okonjo-Iweala au secteur cotonnier africain et a souligné l’engagement de l’OMC à faire en sorte que cette initiative produise des résultats concrets.

Il a déclaré que le « Partenariat pour le coton » était l’un des résultats positifs du Mémorandum d’accord OMC-FIFA signé en 2022. Cette initiative conjointe a contribué à sensibiliser à l’importance de soutenir les efforts du C-4 et de la Côte d’Ivoire pour progresser dans la chaîne de valeur du coton et pour garantir que ces pays en tirent davantage de bénéfices, a-t-il déclaré.

Pour l’avenir, M. Fevrier a appelé le Comité de pilotage à s’appuyer sur les résultats de recherche obtenus lors de la première étape de l’initiative et à fixer des échéanciers et des livrables clairs pour les mois à venir. « Notre prochain objectif est de tirer parti des partenariats établis pour produire des résultats concrets afin que, lorsque nous reviendrons à Cotonou pour la Journée mondiale du coton, nous puissions montrer des progrès significatifs », a-t-il conclu.

Au cours de la réunion de trois jours, le Comité directeur examinera et validera les conclusions d’une évaluation de base entreprise par l’ONUDI avec l’appui de l’ITC dans la première phase du Partenariat pour le coton. Cette évaluation permettra d’identifier les principales contraintes auxquelles le C-4 est confronté pour accroître la valeur ajoutée de la production du secteur. La deuxième phase se concentrera sur la mobilisation des ressources et la mise en œuvre d’un programme d’assistance complet pour combler les lacunes identifiées en matière de capacités.

Source : https://www.wto.org/french/news_f/news24_f/cott_05jun24_f.htm?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter